Logo Portugal21.tv
Inscription Newsletter Portugal21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

L'animal vient probablement des monts Cantabriques, en Espagne, où vivent nombres de ces congénères. Jeudi 9 mai, l’Institut de conservation de la nature et des forêts (ICNF) a signalé la présence d’un ours dans le parc naturel de Montesinho et dans la commune de Bragança, dans le nord-est du Portugal. Une première depuis près de 200 ans. "Les derniers signalements témoignant d'une présence stable d'ours bruns au Portugal se situent entre le XVIIIe et la fin du XIXe siècles. Ils se sont ensuite éteints", précise l'ICNF. Selon un ouvrage cité par les médias portugais, le dernier ours vivant au Portugal a été tué en 1843 dans la région montagneuse du Gerês (nord-ouest). Contrairement à la France, où 40 ours ont été détectés en 2018 dans les Pyrénées, celui du Portugal est « un animal errant », probablement "un jeune mâle" à la recherche "d'un territoire paisible, d'une compagne et de nourriture", a expliqué le journaliste Paulo Caetano à la radio portugaise. La population d'ours dans la cordillère cantabrique, qui s'étend d'est en ouest sur quatre régions espagnoles (Castille-Léon, Asturies, Cantabrie et Galice), est en augmentation depuis l'adoption en 1989 d'un "plan de réimplantation". En 2018, quelque 330 individus y étaient recensés, selon la fondation écologiste Oso Pardo ("ours brun").

Contenu de la vidéo : L'animal vient probablement des monts Cantabriques, en Espagne, où vivent nombres de ces congénères. Jeudi 9 mai, l’Institut de conservation de la nature et des forêts (ICNF) a signalé la présence d’un ours dans le parc naturel de Montesinho et dans la commune de Bragança, dans le nord-est du Portugal. Une première depuis près de 200 ans. "Les derniers signalements témoignant d'une présence stable d'ours bruns au Portugal se situent entre le XVIIIe et la fin du XIXe siècles. Ils se sont ensuite éteints", précise l'ICNF. Selon un ouvrage cité par les médias portugais, le dernier ours vivant au Portugal a été tué en 1843 dans la région montagneuse du Gerês (nord-ouest). Contrairement à la France, où 40 ours ont été détectés en 2018 dans les Pyrénées, celui du Portugal est « un animal errant », probablement "un jeune mâle" à la recherche "d'un territoire paisible, d'une compagne et de nourriture", a expliqué le journaliste Paulo Caetano à la radio portugaise. La population d'ours dans la cordillère cantabrique, qui s'étend d'est en ouest sur quatre régions espagnoles (Castille-Léon, Asturies, Cantabrie et Galice), est en augmentation depuis l'adoption en 1989 d'un "plan de réimplantation". En 2018, quelque 330 individus y étaient recensés, selon la fondation écologiste Oso Pardo ("ours brun").


Mots clés liés : Portugal, France, ours, insolite, Bragança, Montesinho, Gerês, ICNF, Pyrénées, Espagne, Paulo Caetano

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Portugal21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Portugal21.tv