Logo Portugal21.tv
Inscription Newsletter Portugal21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Candidat des grands pays, France et Allemagne en tête, le ministre des finances portugais Mario Centeno a été élu président de l’Eurogroup, l’un des cinq postes les plus importants de l’Union. Il remplacera le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem à partir du 13 janvier, pour un mandat de deux ans et demi, a rapporté le journal Le Monde. « C’est un honneur… Nous avons une fenêtre très unique pour continuer à mieux préparer nos économies et nos sociétés… » a déclaré le ministre, lundi 4 décembre, au moment de sa désignation, après deux tours de vote. Agé de 50 ans, Mario Centeno est économiste de profession, parfait francophone. Il est entré au gouvernement de coalition socialiste-gauche radicale d’Antonio Costa fin 2015 après être passé par la Banque centrale du Portugal. « M. Centeno aura à cœur de faire tout le nécessaire pour intégrer davantage la zone euro, renforcer sa stabilité, et créer plus de croissance et d’emploi. C’est aussi l’analyse du président de la République Macron », a souligné le ministre des finances Bruno Le Maire lundi dernier.

Contenu de la vidéo : Candidat des grands pays, France et Allemagne en tête, le ministre des finances portugais Mario Centeno a été élu président de l’Eurogroup, l’un des cinq postes les plus importants de l’Union. Il remplacera le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem à partir du 13 janvier, pour un mandat de deux ans et demi, a rapporté le journal Le Monde.
« C’est un honneur… Nous avons une fenêtre très unique pour continuer à mieux préparer nos économies et nos sociétés… » a déclaré le ministre, lundi 4 décembre, au moment de sa désignation, après deux tours de vote.
Agé de 50 ans, Mario Centeno est économiste de profession, parfait francophone. Il est entré au gouvernement de coalition socialiste-gauche radicale d’Antonio Costa fin 2015 après être passé par la Banque centrale du Portugal.
« M. Centeno aura à cœur de faire tout le nécessaire pour intégrer davantage la zone euro, renforcer sa stabilité, et créer plus de croissance et d’emploi. C’est aussi l’analyse du président de la République Macron », a souligné le ministre des finances Bruno Le Maire lundi dernier.

Mots clés liés : France, Portugal, Emmanuel Macron, Mario Centeno, Bruno Le Maire, Eurogroup, Banque centrale du Portugal, Union Européenne, Bruxelles

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Portugal21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Portugal21.tv