Logo Portugal21.tv
Inscription Newsletter Portugal21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Le portugais serait-il sous-estimé en France ? Lors d’un entretien donné au journal Le Républicain Lorrain samedi 13 avril, Marie-Hélène Euvrard, présidente de la Fédération des associations portugaises de France à Metz, a fait connaître son ambition : celle de promouvoir la langue portugaise. Selon elle, « cette langue devrait être reconnue au même titre que l’anglais, l’allemand ou l’espagnol ». Alors que le portugais est la troisième langue européenne la plus parlée dans le monde après l'espagnol et l’anglais, les collégiens et lycéens se tourneraient peu vers l’apprentissage de cette langue selon Marie-Hélène Euvrard. « Avec la réforme du bac, par exemple, le choix du portugais se situe après celui des langues régionales. Nous voulons une réaction politique à ce sujet. », a-t-elle fait savoir lors de son interview au Républicain Lorrain. « Nous avons aussi lancé une pétition qui a déjà recueilli près de 5 000 signatures », a-t-elle informé lors de son passage à Metz. Marie-Hélène Euvrard veut sensibiliser les 900 associations portugaises de France à ce sujet et se déplacera partout en France pour faire valoir la culture et la langue portugaise.

Contenu de la vidéo : Le portugais serait-il sous-estimé en France ? Lors d’un entretien donné au journal Le Républicain Lorrain samedi 13 avril, Marie-Hélène Euvrard, présidente de la Fédération des associations portugaises de France à Metz, a fait connaître son ambition : celle de promouvoir la langue portugaise. Selon elle, « cette langue devrait être reconnue au même titre que l’anglais, l’allemand ou l’espagnol ». Alors que le portugais est la troisième langue européenne la plus parlée dans le monde après l'espagnol et l’anglais, les collégiens et lycéens se tourneraient peu vers l’apprentissage de cette langue selon Marie-Hélène Euvrard. « Avec la réforme du bac, par exemple, le choix du portugais se situe après celui des langues régionales. Nous voulons une réaction politique à ce sujet. », a-t-elle fait savoir lors de son interview au Républicain Lorrain. « Nous avons aussi lancé une pétition qui a déjà recueilli près de 5 000 signatures », a-t-elle informé lors de son passage à Metz. Marie-Hélène Euvrard veut sensibiliser les 900 associations portugaises de France à ce sujet et se déplacera partout en France pour faire valoir la culture et la langue portugaise.


Mots clés liés : portugais, Républicain Lorrain, Marie-Hélène Euvrard, langues régionales, collèges, lycées

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Portugal21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Portugal21.tv